Bréves

Immunothérapie : dans des brèves précédentes, l’accumulation de l’alpha synucléine anormale a été décrite comme une cause probable de la dégradation des neurones dopaminergiques, celle-ci pouvant avoir un rôle contaminant au contact. L’immunothérapie sera-t- elle une thérapeutique possible. La réponse est probablement oui et dans des délais relativement bref car des  essais sont déjà en cours et la faisabilité d’études de grande envergure déjà possible.

Soit sous forme d’une immunothérapie active de type vaccin afin que l’organisme fabrique des anticorps antisynucléine anormale.

Soit sous forme d’une immunothérapie passive par injection d’anticorps

Ces deux approches sont en étude déjà avancées.

Articles récents

Méta

Mariesoi Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *